Les candidats de Bois-de-Villers se présentent

Publié le vendredi 7 septembre 2012

4. Peter Permeke, 46 ans, Bois-de-Villers

Arrière petit-fils du peintre belge Constant Permeke et peintre moi-même, je suis particulièrement sensible aux beautés de notre région. Cofondateur et coorganisateur du groupement d’achat de légumes bio, actif dans le conseil consultatif de la culture, j’aime me retrousser les manches pour des projets concrets dans la commune.

9. Isabelle Leclercq, 35 ans, Bois-de-Villers

Fonctionnaire au fédéral pour le SPF justice, je suis candidate Ecolo car je veux m’investir pour l’avenir de notre planète et de mes enfants. Féministe engagée, le parti Ecolo me paraissait par ailleurs le meilleur choix pour réaliser mes idéaux. Ce choix doit se concrétiser au niveau local pour avoir une chance d’aboutir.

10. Michel Coipel, 67 ans, Bois-de-Villers, candidat d’ouverture

Professeur de droit émérite des Facultés de Namur, je m’intéresse aux questions de bonne gouvernance, fort négligées par la majorité actuelle comme j’ai notamment pu le constater avec le dossier "parc à conteneurs". En matière d’environnement, je suis particulièrement sensible à la question des énergies renouvelables, dans notre pays mais aussi dans les pays en développement du Sud ; j’ai récemment concrétisé cet intérêt en installant des panneaux photovoltaïques sur mon toit.

17. Anne Seutin, 35 ans, Bois-de-Villers, candidate d’ouverture

Sage-femme hospitalière et libérale, licenciée en sciences de la famille et sexualité, maman de Maurice et Alice. Mon métier passionnant et ma vie privée me poussent à soutenir toute initiative qui aurait pour but de respecter et d’améliorer la qualité de la vie, de respecter la santé des personnes et leur cadre de vie. Rejoindre la liste Ecolo serait ma façon de m’engager dans ma commune pour oeuvrer pour l’avenir des enfants, des naissances à venir...

19. Anne Bauwens, 34 ans, Bois de Villers

Biologiste de formation je travaille dans l’éducation à l’environnement et la sensibilisation aux sciences. Employée de l’antenne de formation et de promotion des sciences de l’UCL, j’aime observer et comprendre le monde qui m’entoure.Mon désir est de comprendre et connaître la commune dans laquelle je vis en soutenant les projets défendus par ecolo.