Les candidats de Profondeville se présentent

Publié le samedi 4 août 2012

5. Sophie Dardenne, 41 ans, Profondeville, Candidate d’ouverture

Professeur de langues dans les écoles communales de Profondeville jusqu’à l’année dernière, sportive, dynamique et engagée dans l’associatif en faveur du Sud, j’ai depuis toujours eu du mal à comprendre et à accepter les inégalités et les injustices. Je suis candidate Ecolo parce que je pense qu’il y a aussi des choses à changer ici dans notre commune.

7. Dominique Minet, 51 ans, Profondeville Responsable Culture aux FUNDP à Namur, déléguée syndicale CNE.

Intéressée tout particulièrement par les problématiques interculturelles et par la médiation sur toutes ces formes. Favoriser le participatif est un des enjeux à privilégier dans nos structures institutionnelles, ainsi que relever le défi économique du durable dans une société de la mondialisation.

8. Etienne Coyette, 46 ans, Profondeville, candidat d’ouverture

Agronome, je suis actif dans la coopération internationale et le développement durable. Cet équilibre entre l’activité économique, le lien social et l’environnement, c’est également la clé pour bien vivre dans nos villages, aujourd’hui et demain. Marié, père de trois enfants, membre de plusieurs associations au fil des ans, je suis impliqué dans ma commune. Ma candidature prolonge cet engagement. Je souhaite entre autres travailler à la mobilité douce (piétons, cyclistes, usagers faibles), à la valorisation de nos ressources locales, au renforcement des liens entre générations. Parce qu’un monde meilleur, c’est aussi ici et ensemble qu’on le construit.

12. Etienne Guillaume, 56 ans, Profondeville, candidat d’ouverture

Historien de l’art. Fort de mon expérience professionnelle dans l’enseignement secondaire d’abord, puis dans la gestion du patrimoine architectural de Wallonie, je désire mettre mes compétences au service des citoyens de la commune de Profondeville. Avec enthousiasme, je souhaite participer à la gestion sereine, harmonieuse et rigoureuse de notre cadre de vie, tant naturel que bâti. Je compte également valoriser et défendre avec force la qualité des implantations scolaires de nos localités et les associations culturelles. Comme candidat d’ouverture, je sais qu’avec Ecolo, nous y parviendrons !

13. Céline Leclercq, 55 ans, Profondeville

Depuis presque 30 ans, accueillante d’enfants, je vis à Profondeville depuis 52 ans, c’est mon « chez moi », mon village. Je me représente sur la liste Ecolo car je m’intéresse depuis plusieurs années au devenir de ma belle commune. Garder son environnement le plus intact possible, pour moi, pour ma famille et mes amis, et pour tous ceux qui y passent un jour puis décident d’y rester ; quel programme !

18. Florian Etienne, 20 ans, Profondeville, candidat d’ouverture

Étudiant en communication, faute d’expérience politique, je veux mettre en avant mon dévouement et ma volonté d’apprendre pour mener à bien un possible projet sportif pour tous et partout dans la commune de Profondeville.